Paiement mobile digital nomade

Que ce soit pour régler ses achats au supermarché avec Orange Cash, payer son café en se servant de l’application Starbucks, ou encore aller sur Lydia pour partager l’addition d’un diner entre amis ; le paiement mobile n’avait jamais été aussi présent dans le quotidien des français qu’aujourd’hui.

Alors qu’ils étaient encore réticents il y a à peine 4 mois, face à cette nouvelle façon de payer, (fin 2016, Deloitte rapportait dans son étude Usages mobiles 2016, que seuls 5% des Français avaient déjà testé le paiement mobile) les français ont enfin commencé à adhérer au concept. Et ce n’est que le début selon Forrester, qui vient de livrer les résultats de ses dernières recherches sur les Prévisions des paiements mobiles, de 2016 à 2021 dans 7 pays de l’Union européenne*, dont la France.

D’après cette étude, les transactions mobiles vont presque tripler au cours des cinq prochaines années. Passant de 49 milliards d’euros en fin d’année 2015, à 139,6 milliards d’euros d’ici 2021. Plusieurs facteurs seront à l’origine de ce boom :

  • Un intérêt de plus en plus grandissant des commerçants pour le paiement mobile.
  • Le développement (et l’omniprésence) des smartphones dans notre quotidien.
  • La prolifération d’offres de paiement mobile, diverses et variées sur le marché.
  • Le matraquage publicitaire et promotions faites par les enseignes, qui contribuent à la popularité du paiement mobile.

Les français se familiarisent donc de plus belle avec l’idée de payer avec leur mobile. Mais pour beaucoup d’entre nous, cela reste encore confus. Quels sont les différents types de paiement mobile et comment ça marche?

Les différents types de paiement mobile

Paiement Mobile au point de vente (mPOS : Mobile Point Of Sale)

Il s’agit du même principe que le paiement sans contact, qui utilise la technologie NFC. Mais avec le téléphone à la place de la carte bleue. C’est le type de paiement qui va connaître la plus grosse progression. Selon Forrester, le mPOS va presque quintupler entre 2016 et 2021 dans l’Europe des 7. Passant de 4,3 milliards d’euros en 2016 à 21,5 milliards d’euros en 2021. Il va représenter près de 16% de tous les paiements mobiles effectués dans le 7 pays qui ont fait l’objet de l’étude. Le mPOS est déjà disponible en France avec par exemple Apple Pay, Paylib, Orange Cash, Boon.

Paiement Mobile en ligne

C’est le plus connu de tous. Lorsque vous faites vos achats sur Amazon ou La Redoute, depuis votre smartphone, et payez avec votre compte Paypal par exemple, vous faites du paiement mobile. C’est le segment le plus important. Les paiements mobiles en ligne verront une croissance saine au cours des cinq prochaines années. Ils représenteront les deux tiers de l’ensemble des paiements mobiles à la fin de 2021. Apple Pay, Paylib, Orange Cash, proposent également une offre de paiement mobile en ligne.

Paiement mobile de pair à pair

Il s’agit d’applications mobiles qui vous permettent de transférer de l’argent à un ami ou un proche. C’est le cas de l’application Lydia, lancée le 23 mars, avec une campagne d’affichage qui n’est pas passée inaperçue dans le métro parisien.


Ce type de paiement mobile P2P, est également proposé par les applications de messagerie telles que Messenger de Facebook. Ou encore Venmo, propriété de Paypal.

L’application d’enseigne

C’est tout simplement la carte de fidélité qui est dématérialisée, et enrichie d’une solution de paiement mobile. Votre smartphone affiche un code-barres appelé QR code, que vous pouvez utiliser pour faire vos achats.

Déjà clients Auchan? Vous allez pouvoir en bénéficier dans les prochaines semaines. Le paiement mobile sera en effet intégrée à l’application MyAuchan dès le mois de mai. Il gérera également la cagnotte de fidélité, les coupons de réduction, ainsi que les tickets de caisse dématérialisés.

Pionnière de ce type de paiement mobile, l’application Starbucks pour Iphone a rencontré un tel succès que l’enseigne songe même à passer au paiement Mobile-Only (c’est à dire qu’on ne pourrait bientôt, peut-être plus payer que par mobile dans les cafés Starbucks). La célèbre marque ne compte pas s’arrêter là; dans un avenir proche, il vous sera possible de pré-commander votre café pendant que vous conduisez, car votre voiture sera connectée à l’application Starbucks.

D’autres objets connectés, tels que les bracelets, vestes ou lunettes de soleil, commencent déjà à être utilisés pour effectuer des paiements. Les paiements mobiles ne vont pas seulement changer notre façon de payer. Ils vont aller bien au-delà, en raison de leur constante amélioration.

Le futur du paiement mobile

Quand les GAFA s’y mettent…

L’évolution des paiements mobiles s’est accélérée avec l’entrée des GAFA (Google Apple Facebook Amazon) dans l’industrie, et leur volonté de faire avancer la technologie. Ces géants du web rivalisent d’innovation, afin d’aller au plus près de ce que les consommateurs et les entreprises veulent en termes d’applications et de services de paiement via le smartphone.

Paiement mobile hands free digital nomade

Google a ainsi, récemment developpé Hands Free. Il s’agit d’une application de paiement mobile comme la plupart des autres applications de paiement. Sauf que cette celle-ci vous permet de garder votre téléphone dans votre sac ou dans votre poche. L’identité de l’individu est alors confirmée grâce à une reconnaissance faciale.

Fin 2016 Amazon créait le buzz avec le lancement de son magasin sans caisse, Amazon Go. Le concept est simple : avec une application et un magasin adapté, le dispositif serait capable de repérer sans aide humaine ce que chaque client pioche dans les rayons. Aussi, le client flashé à l’entrée et identifié par son compte sur l’application, serait libre de se balader à sa guise dans le magasin. Prendre ce qui l’intéresse et payer en sortant sur son smartphone en validant la facture directement calculée sur l’application. Cela est rendu possible par une combinaison de technologies, batterie de capteurs, caméras, et deep learning.

Même si nous sommes encore à plusieurs années de voir ces concepts s’ouvrir au grand public (les sorties de Hands Free et Amazon Go ont été respectivement annulée et repoussée, pour problème de faisabilité technique), cela nous donne déjà une idée de la manière dont nous ferons nos courses demain.

La fin de l’argent liquide?

Avec le paiement mobile, nous allons vers un monde sans espèces. Où les paiements pourront être effectués de façon rapide, pratique et en toute sécurité, juste en appuyant sur un bouton. Une époque ou le mobile occupera la même place que les distributeurs automatiques de billets occupent aujourd’hui dans notre quotidien.

D’ici 2025, près de la moitié des transactions dans le monde seront effectuées sans argent liquide. Et en Suède, pays précurseur dans l’abandon des paiements cash, les espèces auront même déjà disparu.

Et vous, avez-vous déjà utilisez l’une de ces solutions de paiement mobile? Partagez avec nous votre expérience!

* France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède et Royaume-Uni.

Assa

Assa

LET'S GO DIGITAL! Après 15 ans de vente et d'expérience client, je suis aujourd'hui étudiante MBA MCI à l'Institut Léonard de Vinci pour devenir une experte du Digital. Bienvenue sur mon Blog.

read more

LEAVE A REPLY